Sélectionner une page

Prenez un petit instant, et imaginez-vous avoir fait tous les efforts nécessaires pour obtenir cette fameuse étoile que tant d’établissements convoitent, puis avoir quelques soucis, et perdre ce prestige de cette même étoile car un inspecteur est passé par là… C’est très décevant, et très frustrant, et certaines personnes, pourtant passionnées par leur entreprise et par la cuisine en général se retrouvent alors parfois déprimés.

Il y a de quoi : les inspecteurs ne passent qu’une fois tous les trois ans environ dans les enseignes non étoilées, et tous les ans pour les établissements étoilés. En d’autres termes, récupérer son étoile ne va pas être une mince affaire.

Alors, comment faire pour la conserver ? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous aider à maintenir votre prestigieuse récompense, et qui sait, peut-être que vous pourrez en remporter, une, voire deux, supplémentaires. En effet, le maximum est fixé à trois étoiles. Que les non-étoilés se rassurent cependant : vous ferez tout de même un chiffre d’affaires conséquent, car nos besoins primaires nous obligent à nous alimenter, et l’alimentation proposée par les grandes surfaces, lasse rapidement la population. C’est toujours un moment de luxe que de pouvoir se faire servir des plats préparés sans avoir eu besoin de cuisiner ! Bref, si vous n’avez pas d’étoile ou que vous venez d’en perdre une, ne vous démoralisez pas pour autant ! Du monde continuera de venir vous voir, et rien ne vous empêche d’en décrocher une à nouveau !! Cet article s’adresse également à ceux qui n’ont jamais été étoilés, mais aussi à ceux qui viennent de perdre leur étoile.

Peaufinez les détails, utilisez la puissance du Web !

Améliorez, un à un, les aspects déficients de votre restaurant. Par exemple, si vous avez toujours voulu refaire cette décoration que vous aviez mise en place-car il en fallait bien une-, c’est le moment de changer, et de faire place à du nouveau ! Si vous souhaitiez à l’époque que le concept de votre établissement soit cohérent et reste le même, ne vous inquiétez pas : vous changez de décoration, pas d’ambiance, et encore moins de concept ! Il vous suffit donc de choisir une décoration semblable, mais qui vous plaît davantage. Jusqu’ici, les clients s’asseyaient sur des chaises ? Offrez-leur un confort supplémentaire et investissez dans des fauteuils ! La cuisine manquait de raffinement ? Recherchez la formule adéquate pour lui donner cette présentation élaborée qui lui manquait ! Peaufinez tout ce que vous pouvez, faites annuler les défauts de votre entreprise de restauration, et vous devriez pouvoir récupérer votre étoile Pour la conserver, vous n’êtes censé rien faire de plus que ce que vous aviez pu faire lors du premier passage de l’inspecteur. Mais votre clientèle et celui-ci apprécieront beaucoup les efforts que vous mettez dans votre établissement.

Cependant, ne relâchez pas vos efforts dès que l’inspecteur vient de passer, vous décevriez grandement votre clientèle. Ne perdez pas de vue, également, que les consommateurs d’aujourd’hui sont plus méfiants, plus exigeants, et pour cause : combien de fois la publicité à la télévision nous promet des monts et merveilles qui n’existent finalement pas ?C’est en partie pour cela que des sites de critique comme TripAdvisor ont pu voir le jour et permettent aux internautes et à votre clientèle de poster leur avis sur le web. Internet peut construire une réputation, comme il peut la détruire. Faites de votre mieux pour que la Toile puisse vous être utile. Pour vous donner une idée de la puissance du Web, il suffit d’une publication sur une page Facebook-par exemple-, pour que celle-ci atteignent les 1000 vues, en seulement quelques heures. Si, en plus, une personne plutôt connue des internautes fait une vidéo à propos de cette publication, sur un célèbre hébergeur, cela peut monter à 10 000 vues ou plus en deux ou trois jours… Et souvent, lorsqu’un sujet est traité par un vidéaste, ce dernier est repris par d’autres…

Sélectionnez les bons produits !

Vous pouvez avoir les meilleures compétences culinaires du monde, si vous faites une salade de tomates avec des tomates non fraîches, abîmées, et, finalement, mauvaise à tous les points de vue, vous ne pourrez faire qu’une mauvaise salade de tomates, malgré tout votre talent et votre potentiel. Prenez le temps de faire différents marchés, variés, et pas forcément aux mêmes endroits, pour découvrir les meilleurs. La réputation des marchés (par exemple, ceux du dimanche), se feront davantage au bouche-à-oreille, mais rien ne leur empêche d’avoir une certaine visibilité sur le Web. Si vous entendez parler d’un marché avec plein de produits frais et vraiment bons, allez-y de ce pas ! Ne faites pas confiance d’emblée, achetez et goûtez simplement à deux ou trois ingrédients que vous pensez mettre dans votre cuisine, avant de vous décider. En tant que restaurateur, vous ne devriez pas avoir trop de difficultés à savoir si vous pouvez-ou-non utiliser les produits achetés dans votre cuisine !

Restez aimable en toutes circonstances !

La vie n’est pas toujours rose, et les clients ne cherchent pas toujours à être gentils. En quelques commentaires bien sentis sur les sites de critique les plus visibles sur le Web, ils peuvent même abîmer sérieusement votre réputation. Il vous faudra d’ailleurs penser à répondre de la manière la plus aimable possible aux clients qui laisseraient des avis négatifs plutôt destructeurs pour l’image de votre établissement. Mais, lors du service, c’est important aussi de montrer que vous et votre équipe, vous avez confiance dans ce que vous faites, et il ne faut pas oublier de se montrer le plus aimable possible, même avec les personnes les plus désagréables. Parfois, il peut s’agir d’un inspecteur, qui fait exprès de se montrer le plus énervant possible, afin de vous stresser, de vous déstabiliser, et de voir comment vous gérez cela.

Il n’est pas toujours évident de garder son calme, surtout le soir, à la fin du service, lorsque la journée aura été épuisante, pourtant il le faut, si vous souhaitez conserver cette étoile ! Après, il convient évidemment de fixer des limites, mais rien ne vous empêche de faire cela de manière aimable !

Renouvelez-vous régulièrement !

Pensez à renouveler la carte, la présentation des différentes recettes, l’agencement des différentes salles… afin de faire vivre un certain changement à la clientèle, de préférence en positif. En agissant ainsi, les amateurs de la bonne cuisine iront vous voir plus fréquemment, et notamment ceux qui apprécient le changement !! Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez toujours fournir un questionnaire de satisfaction-facultatif-aux clients, mais sans vous montrer oppressant. L’astuce, c’est de poser le questionnaire sur le comptoir où la clientèle paie, elle le fera avec plaisir. Si vous voyez qu’au bout de deux ou trois jours, personne ne prend la peine de lire le questionnaire pour y répondre, vous pouvez-de temps en temps, et de façon non-insistante-leur proposer d’y répondre, en expliquant que vous cherchez simplement à savoir ce que les clients réguliers du restaurant souhaitent, et à améliorer leur confort.

Avec toutes ces astuces, vous devriez pouvoir conserver votre prestigieuse étoile, sans souci !