Sélectionner une page

Construire une entreprise demande beaucoup de travail. Il faut d’abord expliquer votre projet à un organisme bien connu des candidats à l’emploi, afin que vous puissiez être informé des multiples démarches administratives qu’il convient d’entreprendre. En résumé, vous devrez obtenir un permis d’exploitation, participer à une formation, acquérir une licence si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées…

Lorsque vous aurez validé tout cela, il vous faudra rechercher un endroit qui vous semble rentable pour y créer une enseigne de restauration, vous informer auprès de la chambre des commerces et de l’industrie, trouver des locaux… Les étapes sont nombreuses.

Malgré cela, une fois le restaurant-enfin-ouvert, il est désormais question de trouver votre clientèle. En suivant les dix conseils énumérés ci-dessous, vous saurez enfin comment attirer et plaire à votre clientèle !

1) Faites jouer votre réseau. Qui que vous soyez, vous avez forcément de la famille et des amis, capables d’être sincèrement intéressés par votre projet. Si parler à votre entourage vous semble inutile, détrompez-vous: ils trouveront forcément le temps d’en parler à leurs connaissances, à leurs amis, et à leur famille. Les amis ont des amis, qui eux-même ont des amis… Le bouche-à-oreille peut donc être très efficace !

2) Faites attention à créer une enseigne de qualité. Quand vous allez dans un établissement de restauration, vous souhaitez que le personnel soit aimable, que le délai d’attente soit réduit au minimum, que la cuisine soit bien présentée et très savoureuse… Répondez à tous ces critères pour satisfaire votre clientèle, elle parlera à son entourage d’elle-même !

3) Prenez la peine de trouver un bel intitulé pour votre restaurant, et, de préférence, avec une enseigne lumineuse, surtout si vous souhaitez avoir des horaires légèrement tardives. Rien ne vous empêche d’avoir de l’humour concernant le titre de votre établissement, et de choisir quelque chose qui fait sourire. En effet, en jouant la carte de l’humour, vous êtes certain, au minimum, de faire sourire les personnes qui sont de passage, et de les rendre curieuses… Une fois attirées par votre titre humoristique, vous n’aurez plus qu’à les fidéliser !

4) Dans le cas où vous souhaiteriez approfondir l’idée, et où vous êtes prêt à sacrifier un minimum de budget, vous pouvez opter pour un véhicule avec plusieurs éléments simples à retenir et à voir. Le nom de votre enseigne, le numéro de téléphone, et une image représentative des plats que vous servez et de la philosophie de votre établissement. Ces éléments doivent impérativement se voir de loin. Le numéro choisi doit être très facile à retenir, avec des chiffres qui se suivent et se ressemblent.

Afin de pouvoir choisir un numéro de téléphone professionnel, contactez l’opérateur de votre choix et celui-ci vous guidera ! Autres éléments indispensables pour assurer votre réputation sur le long terme ainsi que la relation avec votre clientèle : créez une adresse e-mail et un site web, puis affichez-les sur le véhicule chargé de faire votre publicité !

5) Si vous avez envie d’accroître votre réputation et que vous êtes motivé pour vous montrer proactif, vous pouvez créer trois plate-formes web que vous alimenterez régulièrement. Créez un site, un blog et un forum. Le site web contiendra la « vitrine » de votre établissement.

Si vous êtes doué et/ou expérimenté, vous pouvez le faire vous-même. Si vous êtes un connaisseur en informatique mais que vous ne disposez pas de toutes les compétences nécessaires pour créer un site de A à Z, vous pouvez vous rabattre sur les sites avec hébergeur.

S’ils demandent un peu de pratique et restent parfois assez limités en terme de choix de l’esthétique, c’est un très bon « dépannage », y compris sur le long terme.

Le blog vous permettra d’échanger des anecdotes rigolotes et est plus « libre » que le site web, qui, lui, doit avant tout rester professionnel. Le forum est enfin axé sur la communication avec la clientèle. Il vous faudra aussi prendre le temps de le modérer, à moins que vous ne souhaitiez recruter des modérateurs (sur d’autres forums, certains modérateurs sont parfois bénévoles).

6) Inscrivez votre établissement sur les sites de critique comme TripAdvisor. Ne craignez pas les commentaires négatifs, ils peuvent parfois avoir un aspect plutôt positif. Un restaurant avec des avis qui ne descendent jamais en-dessous des cinq étoiles, c’est plutôt louche. Répondez aux commentaires qui vous portent le plus préjudice, en restant constamment calme, aimable, compréhensif, empathique…

Excusez-vous, remerciez la personne de son avis, expliquez les mesures que vous allez prendre pour remédier au problème (dans la mesure du possible), et le client devrait normalement se voir apaisé. Attention toutefois, ne demandez pas à quiconque d’écrire la réponse, afin que votre interlocuteur se sente valorisé. Plus vous faites preuve de compréhension et de respect, et plus le client aura envie de revenir vers vous, afin de vous laisser une seconde chance.

7) Pour améliorer encore davantage votre visibilité, vous pouvez inscrire votre restaurant sur Facebook, Viadeo, Google+… Vous pourrez alors créer des partenariats sur toutes les plate-formes, prospecter, organiser des jeux… Là encore, votre activité est primordiale. Néanmoins, il n’est pas toujours possible d’être sur tous les fronts en même temps.

8) Pour y remédier, vous pouvez sacrifier un peu de budget pour rémunérer un gestionnaire de communauté (en anglais, « community manager ») , qui se chargera de gérer votre réputation sur le web et, comme son nom l’indique, de gérer l’ensemble de votre clientèle (=la communauté) . Afin que votre établissement puisse apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche (et notamment celui de Google, le plus populaire et le plus utilisé), vous pouvez recruter un spécialiste du référencement, qui s’occupera de cette lourde tâche.

Si votre budget est élevé et que vous êtes prêt à sacrifier une somme d’argent considérable pour assurer une visibilité maximale, vous pouvez également embaucher un web-master (pour une création de site optimale), un graphiste (pour l’enseigne et pour rendre votre site plus agréable à l’œil)… Il est clair que cela demande un investissement budgétaire, mais celui-ci peut être véritablement rentable sur le long terme.

9) Lorsque votre clientèle a enfin été attirée par votre restaurant, il faut la fidéliser. Vous pouvez regarder ce que fait la concurrence-discrètement-et réaliser des cartes de fidélité encore plus attrayantes que les leurs ! Quand certaines enseignes proposent aux clients un plat gratuit pour dix achetés, cela ne doit pas être trop difficile de lutter, contre une telle offre…

10) En dehors de l’aspect informatique, pensez à déposer régulièrement des cartes de visite, prospectus et flyers dans certaines mairies, hôtels de ville, gares, commerces… N’en déposez pas partout d’un seul coup, une quinzaine de magasins d’une ville devrait suffire. Et n’allez pas en reposer systématiquement dans les mêmes commerces, préférez changer d’agglomération ou essayer d’aller en poser dans d’autres boutiques !

Il ne vous reste désormais plus qu’à vous lancer et à respecter ces 10 étapes pour améliorer la réputation de votre établissement !